2.1 Réduction de la largeur de bande

Renumérotation des sommets

La largeur de bande des matrices est d’autant plus petite que des numéros de nœuds éloignés ne sont pas connectés.
Pour y parvenir on utilise des algorithmes heuristiques de numérotation comme celui de Cuthill-McKee.
Le principe est de partir d’un sommet frontière du maillage, puis de numéroter les voisins de ce point par ordre croissant en commençant par celui qui a lui-même, le plus petit nombre de voisins non encore numérotés. Parfois, on observe que l’inversion de cette numérotation de Cuthill-McKee conduit à une amélioration.

\includegraphics[width=5cm]{aimages/image8-08.png}

\includegraphics[width=5cm]{aimages/image8-09.png}

Numérotation de Cuthill-McKee

Numérotation séquentielle